Nouvelles de Bruxelles

<p>Gouvernance de l’euro, mobilité des travailleurs, DG français à la Commission, réforme structurelle des banques, plan Juncker, législatives danoises, référendum britannique…</p>

Gouvernance de l’euro : Pas de modification des traités avant deux ans au moins

Les 5 présidents Jean-Claude Juncker (Commission), Mario Draghi (BCE), Donald Tusk (Conseil européen), Martin Schulz (Parlement européen) et Jeroen Dijsselbloem (Eurogroupe), ont publié le 22 juin leur rapport pour « Compléter l’Union économique et monétaire européenne ». Une première série de réformes, à traité constant, est prévue avant 2017 : Mécanisme de réassurance des dépôts bancaire, création d’autorités indépendants de la compétitivité dans les Etats-membres.

Les Premiers ministres se préoccupent de la mobilité des travailleurs

Les ministres du travail français, allemand, luxembourgeois, suédois, autrichien, belge et néerlandais ont saisi la Commission sur le dossier sensible du «détachement des travailleurs». Plusieurs premiers ministres européens ont rencontré la Commission et Business Europe le 25 juin sur le thème de la mobilité / concurrence équitable / lutte contre le dumping social.

La France compte cinq directeurs généraux à la Commission

La Commission a annoncé, le 24 juin, un remaniement de ses directions. Olivier Guersent et Monique Pariat ont été respectivement nommés Directeur général de la DG Stabilité financière, services financiers et union des marchés des capitaux et Directrice générale de la DG Aide humanitaire et protection civile. Il y a désormais 5 directeurs généraux français (sur 33), les trois autres occupant ce titre au sein des DG Energie, Emploi et Commerce.

Accord au Conseil sur la réforme structurelle des banques

Les vingt-huit ministres des finances ont trouvé un accord, le 19 juin, sur la proposition de la Commission. Cet accord servira de mandat à la future présidence luxembourgeoise. Le projet actuel, fortement dénoncé par le MEDEF, présente des risques majeurs pour le financement des grandes entreprises, des ETI et des PME françaises. Il introduit des distorsions de traitement entre les différents pays européens, notamment au profit du Royaume-Uni.

Adoption du plan Juncker au Parlement européen

Le Parlement a approuvé en session plénière, 24 juin, le règlement instaurant un Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS). Le Fonds pourra être mis en oeuvre au début du mois de juillet et les premières opérations être officiellement approuvées à la mi-septembre 2015. La BEI (Banque européene d’investissement) acteur-clé du plan a ouvert une délégation à Paris.

Succès de la droite aux élections législatives au Danemark

Le bloc de droite a remporté les élections du 18 juin au Folketing grâce à la percée du Parti du peuple danois – anti-immigration – arrivé second avec 21% des voix. Le bloc rassemble 90 sièges contre 89 au bloc de gauche. Avec 26%, le Parti social-démocrate de la Première ministre sortante, Helle Thorning-Schmidt, n’a pu compenser la chute des autres partis de gauche. A la tête du bloc de droite, Lars Lokke Rasmussen, le leader du Parti libéral arrivé en troisième position avec 19,5% des voix, doit former un nouveau gouvernement.

Commission : Task Force sur les questions stratégiques liées au référendum britannique

C’est un fonctionnaire européen chevronné et britannique Jonathan Faull qui prend la tête de cette nouvelle équipe. Le gouvernement Cameron souhaite renégocier les modalités de la participation britannique à l’Union européenne. Un referendum se tiendra au Royaume-Uni avant 2017.