Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Tout savoir sur le championnat de France de VTTAE XC : le règlement

hampionnat de France de VTTAE XC

Les championnats de France de VTTAE XC (VTT A Assistance Electrique Cross-Country) sont mis en compétition par la FFC (Fédération Française de Cyclisme), et tout compétiteur souhaitant y prendre part est tenue de connaître le règlement ainsi que ses péremptions et auquel il doit se soumettre sans conditions, concernant les thèmes et les aspects qui ne sont pas traités il faudra se référer aux règlements généraux de la Fédération Française de Cyclisme.

Les conditions de participation

Les compétiteurs français (Homme et Femme) détenant une licence FFC de tous les types, peuvent participer aux Championnats de France VTTAE XC mais pas en ce qui concerne les catégories jeunes, juniors, pass’loisir et pass’urbain.

Concernant l’âge c’est uniquement l’année de naissance qui est considéré pour l’attribution des catégories pour les licenciés, c’est-à-dire dés la catégorie Espoir (Homme/Femme), et donc à partir de 19 ans au cours de l’année de participation.

Le déroulement de l’épreuve

hampionnat de France de VTTAE XC

Les Championnats de France de VTTAE XC ont pour objectif la distinction des pilotes les plus émérites que ce soit au niveau des capacités techniques ou physiques, mais d’une façons globales le parcours doit déjouer les sections plates/roulantes ;

  • Le parcours consiste en une boucle de 4 à 6 km dont il faut faire le tour plusieurs fois, au cours d’une intervalle minimum de 1h30 pour les gagnants
  • Les escalades nécessitent l’intégration du franchissement ainsi que des portions raides au niveau des sentiers considérés comme techniques.
  • Les descentes quant à elles nécessitent la mise en avant des aptitudes de pilotage sans pour autant affronter des passages à des vitesses très élevées.
  • C’est l’organisateur qui fixe le programme, les horaires ainsi que les conditions d’engagements, et c’est lui qui doit être sollicité par les compétiteurs mais il gère également l’accueil et le contrôle administratif.
  • Au moment des engagements ou bien du retrait des dossards, tout concurrent est dans l’obligation de présenter un certificat d’homologation du VTTAE.
  • Ce n’est qu’une fois que le concurrent est affiché sur les listes de départ qu’il sera officiellement engagé.

Le matériel qui convient

Le VTT à assistance électrique est un vélo qui fonctionne à l’aide de deux sources énergétiques en accord avec les limitations de la réglementation européenne et qui implique obligatoirement la collaboration de la force humaine, ce qui fait que ce sont uniquement les VTTAE homologués qui soient admis pour le Championnat de France VTTAE, et ils incluent les caractéristiques suivantes ;

  • Un moteur avec une consommation énergétique de l’ordre de 250 W et l’assistance doit concerner uniquement le pédalage.
  • L’assistance moteur quant à elle atteint jusqu’à 25km/h avec une marge d’écart de plus ou moins 5%, mais il n’est pas possible de changer de batterie pendant le déroulement de l’épreuve.
  • Même si le choix de la taille des roues et des pneus est tout à fait libre, elle doit néanmoins demeurer stable tout au long de la course, ainsi que le cadre du VTTAE qui doit également rester inchangé.
  • L’assistance au démarrage est autorisée sans recourir au pédalage à condition qu’elle n’excède pas les 6 km/h, par contre les kits de débridage et les vélos électrisés via un kit sont totalement interdits.
  • Le capteur de vitesse nécessite d’être correspondant à un aimant en mouvement au niveau de la roue et en solidarité avec elle.
  • Le cintre doit obligatoirement être obtus au niveau des extrémités, et les arbitres ont tout à fait le droit de contester un VTT qui ne soit pas dans les normes au démarrage de l’épreuve.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 Medef Champagneardenne. Tout droit réservé.