Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Oreille qui chauffe et gratte : les causes possibles

oreille chauffe gratte

Avoir des oreilles qui chauffent et qui grattent est un phénomène très répandu, et souvent bénin. Toutefois, l’oreille rouge peut être un symptôme révélateur d’une maladie. C’est pourquoi, il faut bien faire attention à ce phénomène, surtout s’il se répète plusieurs fois, sans aucune raison.

Aujourd’hui, nous allons faire le point sur ce phénomène, ses causes, ses symptômes, son traitement. Sans plus tarder, voici tout ce que vous devez savoir sur les oreilles rouges qui chauffent.

Description et symptômes

Si la sensation des oreilles rouges qui chauffent et qui grattent est désagréable, elle est souvent bénigne et sans gravité. Mais parfois, elle peut être un symptôme d’une maladie plus grave, surtout si ces démangeaisons sont accompagnées par des douleurs et sont associées à d’autres symptômes, comme les maux de tête, des nausées, des vertiges …

oreille qui chauffe et gratte

La réaction spontanée de toute personne qui souffre d’une oreille qui gratte, c’est bien entendu, de se gratter, or que cela, peut parfois causer des lésions, voire des infections beaucoup plus compliquées. Ces démangeaisons peuvent concerner l’une ou les deux oreilles à la fois.

Si cela perdure, il est conseillé de prendre un rendez vous chez le médecin, qui fera un diagnostic complet de votre cas, afin de déterminer l’origine de l’infection.

Cela peut également être lié au syndrome de l’oreille rouge qui est une maladie avec comme seul symptôme un érythème et des douleurs au niveau de l’oreille et plus précisément au niveau de la mandibule. Cette douleur est en général modérée, mais peut parfois devenir très importante. Elle dure entre une demi heure et une heure. Les patients atteints de ce syndrome ont des crises très fréquentes : au moins une fois par jour.

Les causes

L’origine de l’oreille qui chauffe peut varier d’un cas à un autre.

Une infection ou une otite

L’otite est une infection de l’oreille. Elle est très fréquente chez les enfants mais elle peut également toucher les personnes qui se baignent en mer ou en piscine (la présence continue de l’eau dans les conduites auditives.) Elle peut être chronique ou aiguë et entraine des douleurs intenses.

Une angine ou une pharyngite

L’angine et la pharyngite peuvent aussi provoquer des douleurs et des démangeassions dans les oreilles. Toutefois, dans ce cas, le symptôme des oreilles qui grattent est accompagné de plusieurs autres symptômes : fièvre, fatigue, maux de gorge.

Des irritations

Les irritations des oreilles entrainent des sensations d’inconfort mais elles sont en général, bénignes. Ces irritations ont lieu dans le conduit auditif et peuvent avoir des origines diverses :

  • Sécheresse dans le conduit auditif ;
  • Un changement hormonal ;
  • Présence d’un liquide au niveau des oreilles comme du shampoing ou du savon ;
  • Les bouchons de l’oreille ;
  • Le port de la prothèse auditive.

Psoriasis ou Eczéma

La peau de l’oreille est très sensible et peut être soumise à plusieurs infections comme le psoriasis ou l’eczéma. Ces infections entrainent des démangeaisons et des sensations de chaleur dans l’oreille.

L’eczéma du nourrisson ou l’eczéma atopique est très fréquent chez les enfants.

Les différentes allergies

Les allergies au pollen, les allergies alimentaires, ou encore les allergies aux acariens, peuvent également causer des démangeaisons au niveau des oreilles.

Les facteurs de risque

Plusieurs facteurs peuvent entrainer les démangeaisons, comme le port de la prothèse, les allergies, les bouchons (mousse, silicone, cire). Ce sont des facteurs de risque.

Complications possibles

Lorsque les oreilles démangent, la réaction que beaucoup de patients ont, c’est de se gratter ! Ceci peut être très dangereux. En effet, cette réaction peut entrainer des lésions de la peau des oreilles et créer une porte d’entrée pour les différentes bactéries.

Pire encore, certains patients ont tendance à utiliser des objets divers pour stopper les démangeaisons, comme les clés, les épingles à cheveux … Ceci peut engendrer des abrasions dans le conduit auditif.

Quand consulter ?

Bien entendu, si les démangeaisons sont accompagnées de plusieurs autres symptômes comme on l’a précisé plus haut, vous êtes certainement face à une autre maladie, et dans ce cas là il faudra consulter un médecin.

Si les crises sont fréquentes et sont associées à des douleurs, de la fièvre, des nausées, des vertiges …

Traitements

Afin de soulager les oreilles qui chauffent et qui grattent, il faut s’attaquer à la cause même. Si les démangeaisons sont chroniques et intenses, des gouttes d’antibiotiques peuvent être recommandées.
 Dans d’autres cas, le médecin peut prescrire des crèmes à base de corticoïdes surtout dans le cas de psoriasis. Si c’est l’allergie qui cause ces démangeaisons, alors, on aura recours à des antihistaminiques.

Si ces démangeaisons ne sont pas associées à d’autres symptômes, et se déclenchent rarement, il est conseillé d’utiliser des préparations huileuses plutôt que le coton tige ou les objets solides. Vous pouvez par exemple utiliser des préparations à base d’eau et d’alcool, sinon, vous pouvez demander conseil à votre pharmacien qui vous orientera vers la meilleure solution selon votre cas.

Comment nettoyer ses oreilles ?

La première chose à savoir, c’est que le cérumen est très important pour l’oreille. Donc, nettoyer son oreille correctement ne veut pas forcément dire qu’il faut se débarrasser complètement de cette substance ! C’est un lubrifiant naturel, essentiel pour le conduit auditif, il protège vos oreilles des différentes bactéries et impuretés de l’extérieur. L’éliminer complètement, vous met face à un grand risque.

oreille qui gratte et chauffe Donc, bien nettoyer ses oreilles, c’est éliminer simplement le surplus du cérumen. Comment ? En utilisant un papier mouchoir, une fois par semaine. Vous utilisez votre petit doit et vous nettoyez le pavillon de l’oreille et l’extérieur simplement, en évitant l’entrée.

Les médecins déconseillent toutes les autres solutions : coton tige, aspersion d’eau, bougies, …. Ces méthodes peuvent provoquer des macérations et des irritations au niveau du conduit. Ce processus peut être utilisé chez l’adulte comme chez l’enfant et le nourrisson.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 Medef Champagneardenne. Tout droit réservé.