Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Traitement fertilité : comment procéder ?

traitement fertilite

Les problèmes de stérilité sont de plus en plus courants de nos jours. L’âge n’est pas l’unique facteur de ce problème, il existe effectivement plusieurs pathologies susceptibles de causer l’infertilité. Ainsi, si vous vous trouvez dans ce cas, la première des choses à faire est de chercher l’origine de l’infertilité. Ensuite, plusieurs traitements peuvent être envisagés selon votre cas.

Comment détecter l’origine de l’infertilité

Que ça soit chez l’homme ou chez la femme, les causes de l’infertilité sont multiples. Un médecin peut détecter ces causes à travers des examens. Dans le cas de la femme, ce dernier peut faire une échographie pelvienne pour vérifier si le problème provient des ovaires. Sinon, il peut recourir également à une cœlioscopie si nécessaire.

Cependant, dans certains cas, il est impossible de détecter la provenance de ce problème et la fertilité reste inexpliquée. Nous allons voir, ci-dessus, les principales causes de la stérilité.

Les principales causes d’infertilité chez la femme

Lorsqu'il est possible de détecter l'origine de la stérilité chez la femme, on retrouve généralement les problèmes suivants :

Des troubles au niveau de la fonction ovarienne

Cette cause est généralement la plus fréquente. Si ces troubles n’ont pas de rapport avec l’âge, c’est qu’ils proviennent d’une perturbation de la fonction endocrine (surproduction ou difficulté à produire l’un des régulateurs). Voici quelques pathologies à l’origine de ce déséquilibre :

  • Les ovaires macropolykystiques,
  • les ovaires multifolliculaires,
  • une ménopause précoce,
  • forte prise de poids, anxiété, ou une forte sécrétion de prolactine provocant une anovulation,
  • insuffisance ovarienne.

Des anomalies tubaires

Certaines femmes peuvent avoir une anomalie des trompes de Fallope. Cette altération peut causer des difficultés à concevoir, ou à une infertilité. La rencontre entre l’ovocyte et le spermatozoïde s’effectue au niveau de la trompe, ce qui l’a rend essentiel. Cette dernière peut être affectée suite à une infection, sinon, elle peut être à l’origine des anomalies tubaires telle que :

  • L’endométriose,
  • antécédents de chirurgie pelvienne,
  • maladies sexuellement transmissibles,
  • l’appendicite.

Des facteurs utérins

Une malformation utérine ou un problème en rapport avec la muqueuse utérine peut engendrer de lourdes conséquences. Elle peut causer des difficultés à procréer ou à garder le fœtus bien implanté dans la cavité utérine provocant des fausses couches. Parmi ces malformations, on peut retrouver :

  • L’utérus bicorne, cloisonné, et unicorne,
  • les fibromes,
  • l’endométrite,
  • les polypes endométriaux.

Des facteurs cervicaux

Des lésions ou des sténoses cervicales peuvent causées une stérilité. Dans le cas où l’utérus ne peut plus effectuer ses fonctions, la fécondation ne peut être réalisée.  

Les principales causes de l’infertilité masculine

Les facteurs de la stérilité masculine se résument sur les deux points suivants :

Des troubles au niveau de la spermatogenèse

Ces troubles sont liés à la qualité, à la quantité, ou à la mobilité des spermatozoïdes. Ces anomalies peuvent provenir suite aux éléments suivants :

  • Une altération chromosomique,
  • une cryptorchidie,
  • un traumatisme au niveau des testicules,
  • une infection,
  • une insuffisance hypophysaire,
  • des troubles hormonaux.

Une infertilité excrétoire

Les voies génitales peuvent être atteintes dans certains cas, ne permettant pas aux spermatozoïdes de faire le trajet adéquat à la fécondation.

D’autres facteurs à l’origine de l’infertilité

La consommation de certains aliments peut être fatale pour notre organisme. Ainsi, le tabac, les drogues, ou l’alcool sont déconseillés si vous voulez prémunir votre corps contre tout problème. Il faut faire également attention au stress, aux insomnies répétitives, et au sport intensif provoquant une fatigue extrême.

De plus, L’exposition régulière aux ondes mobiles et aux pesticides est extrêmement néfaste pour l’être humain et peux causer de lourds dégâts.

Quelles sont les solutions possibles en cas d’infertilité

Lorsque les médecins auront trouvé l’origine de votre problème, les solutions suivantes peuvent être envisageables :

Inducteurs d’ovulation

Dans le cas d’une femme, il est d’abord nécessaire de prendre un traitement hormonal afin de stimuler la croissance des ovules. Des techniques de procréation assistées peuvent être réalisées au même temps que la prise de ce traitement.

Interventions médicales

Dans le cas où les inducteurs d’ovulation ne donnent pas de résultats, il est possible d'avoir recours aux interventions médicales suivantes :

En premier lieu, nous avons l'insémination intra-utérine (IIU). Cette technique est généralement réalisée au même temps que la prise des inducteurs d’ovulation qui permettent la stimulation des ovules. Cette technique consiste à l’introduction du sperme directement dans l’utérus de la femme grâce à un cathéter (un tube mince). Cette technique peut être avantageuse dans le cas où c’est l’homme qui est infertile puisqu’il est possible d’utiliser le sperme d’un donneur.

Sinon dans certains cas, les médecins peuvent avoir recours à la chirurgie. Dans le cas où il y a une anomalie au niveau des trompes de Fallope, une intervention peut se faire pour débloquer ces dernières. Si le problème réside au niveau des ovules ou du sperme, il est également possible de prélever ces derniers et de les utiliser pour des traitements ou d’inverser une démarche de stérilisation, exemple d’une ligature des trompes ou d’une vasectomie.

Et enfin, il est possible de faire une fécondation in vitro (FIV). Cette solution est réalisée à travers plusieurs étapes. Ces démarches consistent à une réalisation de fécondation d’ovules hors du corps de la femme. En premier lieu, la femme doit prendre des inducteurs d’ovulation. Ensuite, une chirurgie doit être faite pour prélever les ovules. Dans un laboratoire, ces dernières vont être mises dans un récipient pour avoir toutes les conditions favorables à leur fécondation par le sperme recueilli. Dans le cas où l’opération est réussie, les embryons vont être transférés à l’intérieur de l’utérus à travers un petit tube.

L’avantage de la FIV, c’est qu’il est possible de procéder avec vos propres ovules, votre propre sperme, ou utiliser ceux d’un donneur.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 Medef Champagneardenne. Tout droit réservé.